Licence EEA : un diplôme pluridisciplinaire aux débouchés divers

La licence électronique, électrotechnique et automatique ou EEA ouvre sur de nombreux débouchés dans ce monde où la nouvelle technologie évolue au jour le jour. L’obtention de ce diplôme prestigieux passe obligatoirement par la maîtrise de différents domaines d’expertise. Pour obtenir ce titre pluridisciplinaire, zoom sur le cursus à suivre.

le programme de formations que vous pouvez suivre

Avant d’accéder aux programmes de formations, il convient de préciser que la licence EEA requiert un excellent niveau dans différentes matières scientifiques. De ce fait, les études universitaires en électronique, en électrotechnique et en automatique sont uniquement dédiées aux bacheliers techniques et scientifiques. Afin d’intégrer la première année de licence EEA dans ce cas, les candidats doivent suivre un cours au préalable avant de passer leur concours. Une fois admis en 1re année, leurs études sont principalement axées sur les matières scientifiques comme les mathématiques, la physique, la chimie, l’informatique et la mécanique. En 3e année, les formations commencent à s’affiner de façon à déterminer la véritable orientation professionnelle des étudiants et, éventuellement, leur spécialisation pour la 4e année. En effet, les matières se composent entre autres des systèmes électroniques, des sciences de l’ingénierie et du numérique. Dans ce cas, afin d’optimiser les connaissances des apprenants, le suivi d’un stage peut être effectué dès la deuxième année.

Les débouchés après l’obtention de la licence EEA

Plusieurs possibilités s’offrent aux jeunes qui viennent d’obtenir leur licence EEA. En effet, il est possible de choisir une licence professionnelle permettant d’intégrer le milieu professionnel une fois la licence en poche. Le cas échéant, les jeunes sortants de l’université ou des grandes écoles peuvent participer à des concours administratifs ou trouver un poste de technicien en entreprise. En outre, les détenteurs d’une licence EEA peuvent choisir de poursuivre leurs études jusqu’au master ou au doctorat. Le master 2 s’obtient au bout de deux années d’études après la licence EEA, tandis que le doctorat est accessible après 5 années. Là encore, les spécialisations sont multiples et l’apprenant peut suivre des formations en imagerie, en application audio-vidéo, en robotique et domotique ou encore en sciences et technologies des plasmas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *