Évaluation post-formation : vérifiez vos acquis grâce au test de connaissances

La validation des connaissances est indispensable pour connaitre l’impact d’une formation sur autrui. Elle doit être réalisée à la suite d’un programme d’apprentissage. Pour ce faire, il n’y a rien de plus efficace que le test de connaissances pour évaluer le gain de savoirs obtenus par les apprenants. Cet outil permet d’analyser d’une manière simple et claire le développement intellectuel d’un individu et d’identifier ainsi les corrections et les bases à ajouter dans son parcours de formation. L’analyse de connaissances est d’autant plus facilitée par l’existence de nombreux outils d’évaluation proposés sur le web. Plus de détails à propos du test de connaissances.

Les avantages réels du test de connaissances

L’acquisition de nouveaux savoirs ne signifient pas toujours que l’apprenant est en mesure de les appliquer. En effet, il faut un temps pour comprendre, mémoriser et appliquer de nouvelles notions. Sur ce point, l’ancrage mémoriel s’avère inéluctable pour accélérer le processus d’apprentissage. Le test de connaissances constitue la meilleure option pour faciliter l’exercice de mémorisation. Dans le même temps, il permet à l’apprenti de connaitre également les points non encore maîtrisés et de prévoir un temps de révision. Le test de connaissances s’apparente à un exercice de rappel permettant de valider les acquis. Du côté du formateur, ce temps d’évaluation sert à mesurer l’efficacité de son intervention et ainsi de prévoir des améliorations pour faire évoluer sa formation.

Comment se présente un test de connaissances ?

Il s’agit d’une liste de questions pouvant être traités par ordre chronologique ou d’une manière aléatoire. Les modes de réponses varient d’un questionnaire à l’autre. Vous pouvez tomber sur une question à choix multiples, une question ouverte ou encore une question binaire. D’autres options comme l’ordonnancement, les textes à trous et les reconnaissances sur image sont également très courantes. Il est même recommandé de varié les formes de test pour éviter l’habitude. Quoi qu’il en soit, le test doit être clair et d’une longueur maîtrisée. Evitez les questionnaires interminables dont les formés ne répondraient qu’à moitié et donc la similarité des questions peuvent créer de la confusion.

Quand a lieu le test de connaissances ?

Sachez également que les tests peuvent se faire avant, pendant et après un programme de formation. L’évaluation en amont sert à connaitre le niveau des participants et d’orienter la formation en fonction. Les quiz peuvent être également synchronisés avec les cours pour renforcer les connaissances additionnelles acquises au fur et à mesure de l’apprentissage. Enfin, l’évaluation classique a lieu à la fin du parcours pour réaliser des modules entrainements nécessaires à la mémorisation et à la mise en application des théories.

Optimisez le contenu des quiz

Afin de le rendre effectif, soignez le contenu du test. Les questions doivent être précises, sans ambiguïté et adaptées aux réalités sur le terrain. Equilibrez le contenu de façon à ne pas s’attarder sur certaines notions et négliger d’autres parties du cours. Sur ce point, veillez à apporter le même nombre de questions à chaque volet de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *